• pol
  • uk
  • fr
  • ger
  • ita
  • japan
  • korea
  • net
  • spa

Dans la forêt il existe plus de 50 itinéraires touristiques : itinéraires touristiques ::iti piétons, cyclables, automobiles, mais aussi équestres ou acquatiques pour canoë-kayak.

En été, la Forêt Vierge de Knyszyn est un endroit idéal pour faire de la randonnée pédestre et du vélo. Les sentiers sont nombreux et bien balisés. Les agrotourismes offrent souvent la location de vélo pour ainsi visiter la forêt. Des sentiers spéciaux ont été aménagés pour les passionnés d’équitation.

Les excursions en canoë-kayak sont une autre bonne idée pour de belles et chaudes journées estivales. Elles sont organisées le long des rivières Supraśl et Sokołda.

Le rafting sur la rivière Supraśl (tributaire droit de Narew) commence en dessous du village de Gródek. Le parcours fait plus de 70 km. Pour en bien profiter, vaut la peine d’y consacrer de 5 à 7 jours. L’itinéraire n’est pas difficile, cependant les kayakistes peuvent s’attendre à rencontrer des difficultés liées aux eaux élevées, aux ponts en bois très bas, aux clôtures ou aux congestions causées par des arbres abattus.

Sokołda est le tributaire droit de Supraś. Elle a sa source dans les Wzgórza Sokólskie [Collines de Sokółka], en dessous du village de Straż. L’itinéraire ayant à peine 30 km de longueur mène jusqu’à Zasady. Cette activitée sportive pratiquée le long de Sokołda peut être tant une alternative intéressante au rafting sur Supraśl que son bon complément.

La Forêt Vierge de Knyszyn est belle à tout moment de l’année. La plupart des agrotourismes sont également préparés pour la saison hivernale : les clients peuvent admirer de beaux paysages hivernaux en pratiquant le ski de fond.

Supraśl est une ville qui, du point de vue administratif, fait partie de la voïvodie de Podlasie. La station thermale de Supraśl est le plus jeune spa de Pologne. Elle est localisée dans la région de basse altitude. Sa situation au cœur de la Forêt Vierge de Knyszyn, dans une nature non affectée par la pollution (niveau de pollution considérablement inférieur aux normes nationales) ainsi que d’excellentes conditions climatiques (tempérées et délicates), prédestinent la ville à exercer une activité thermale. En 2002 Supraśl a officiellement obtenu le statut de station thermale. Les boues volcaniques locales – bien examinées et dûment consignées par écrit – sont considérées comme étant unes des meilleures en Pologne. Ces réserves ne sont pas exploitées. Déjà durant la période de l’entre-deux guerres Supraśl jouait le rôle du centre thermal. En 1911 le premier établissement de cure, équipé et mis en service sur la base des installations d’un hôpital, a été fondé. En 1924 il a été créé le Sanatorium Złotego Krzyża étant l’établissement spécialisé dans le traitement des patients souffrant de la tuberculose.

À présent l’Hôtel Knieja agit en tant que centre thérapeutique avec une zone de cure prévue.

Les lignes d’actions thérapeutiques sont aujourd’hui les suivantes : maladies orthopédiques et traumatiques, maladies rhumatologiques, maladies cardiologiques et hypertension, infections des voies respiratoires supérieures, infections des voies respiratoires inférieures.